Musée du Violon (MdV)

Descrizione

La mélodie de l’instrument le plus poétique au monde vous guidera dans le monde magique de la lutherie de Cremona dès origines jusqu’à nos jours.


Au MdV il est possible de découvrir cinq siècles de lutherie de Cremona à travers une rencontre directe avec les grand Maîtres et leurs instruments : Andrea Amati, le chef de lignée, les fils Antonio et Girolamo, le grand-fils Nicolò, Antonio Stradivari, Giuseppe Guarneri « del Gesù » et sa famille, Francesco Rugeri et Lorenzo Storioni.

Grace à l’aide des collections de la Mairie de Cremona et de la Fondation  « Walter Stauffer », des chefs-d’œuvre confiés à la ville dans le cadre du réseau « Friends of Stradivari », des formes et des outils artisanaux offerts par Giuseppe Fiorini, aujourd’hui aucun musée en Europe peut vanter un témoignage si important et complet des instruments à cordes de l’école de Cremona.

Le XIXème et le XXème siècles sont représentés à travers les œuvres de plus célèbres luthiers italiens et les exemplaires gagnant le Concours Triennal International, tandis que dans le Musée, dans des espaces dédiés, on rend hommage aux maîtres contemporains parce que, grâce à leur travail, la lutherie est aujourd’hui  plus actuelle, vive et palpitante que jamais.

Des installations multimédia et une riche collection de documents permettent à tous – de l’enfant jusqu’au touriste et au visitateur expert – de réaliser un parcours suggestif et enveloppant où les instruments, les parfums, les sons et les images concourent à former l’image de l’histoire, des rêves et des émotions.

La culture de l’excellence qui guide dès les débuts la réalisation du Musée du Violon trouve sa synthèse parfaite dans l’Auditorium Giovanni Arvedi.  Résultat admirable et unique d’un projet hardi et moderne, coordonné par les architectes Palù et Bianchi et supporté par l’ingénieur Yasuhisa Toyota pour l’optimisation acoustique, l’Auditorium exalte et améliore le rôle de Cremona Capitale du Violon et de la musique à niveau international.

L’élément principal de la structure est la volonté d’offrir à chacun des 460 écouteurs une expérience immersive et enveloppante. Des éléments structurels jusqu’au design des meubles et des accessoires, des solutions acoustiques aux choix logistiques, tout a été soigneusement étudié pour atteindre les standards de réalisation les plus élevés.

Cette excellence ne se nourrit pas seulement d’une habilité d’ingénierie et de la raffinée capacité de calcul, mais aussi de la profonde sensibilité et de la recherche artisanale de la perfection, en créant une continuité directe et visible avec l’habilité et la capacité d’innovation de grands maîtres luthiers de Cremona.

La géométrie des espaces accompagne des volumes souples; des lignes sinueuses se poursuivent et dessinent une grande sculpture organique qui exprime la diffusion des ondes sonores. L’architecture particulière de la salle offre une dernière suggestion : la scène est au centre, le public entoure les musiciens, le dialogue qui se crée entre les spectateurs et les joueurs produit une forte empathie et permet de vivre une expérience nouvelle, d’intensité et de qualité décidemment supérieure par rapport à l’idée classique de concert.

Continuer

La mélodie de l’instrument le plus poétique au monde vous guidera dans le monde magique de la lutherie de Cremona dès origines jusqu’à nos jours.


Au MdV il est possible de découvrir cinq siècles de lutherie de Cremona à travers une rencontre directe avec les grand Maîtres et leurs instruments : Andrea Amati, le chef de lignée, les fils Antonio et Girolamo, le grand-fils Nicolò, Antonio Stradivari, Giuseppe Guarneri « del Gesù » et sa famille, Francesco Rugeri et Lorenzo Storioni.

Grace à l’aide des collections de la Mairie de Cremona et de la Fondation  « Walter Stauffer », des chefs-d’œuvre confiés à la ville dans le cadre du réseau « Friends of Stradivari », des formes et des outils artisanaux offerts par Giuseppe Fiorini, aujourd’hui aucun musée en Europe peut vanter un témoignage si important et complet des instruments à cordes de l’école de Cremona.

Le XIXème et le XXème siècles sont représentés à travers les œuvres de plus célèbres luthiers italiens et les exemplaires gagnant le Concours Triennal International, tandis que dans le Musée, dans des espaces dédiés, on rend hommage aux maîtres contemporains parce que, grâce à leur travail, la lutherie est aujourd’hui  plus actuelle, vive et palpitante que jamais.

Des installations multimédia et une riche collection de documents permettent à tous – de l’enfant jusqu’au touriste et au visitateur expert – de réaliser un parcours suggestif et enveloppant où les instruments, les parfums, les sons et les images concourent à former l’image de l’histoire, des rêves et des émotions.

La culture de l’excellence qui guide dès les débuts la réalisation du Musée du Violon trouve sa synthèse parfaite dans l’Auditorium Giovanni Arvedi.  Résultat admirable et unique d’un projet hardi et moderne, coordonné par les architectes Palù et Bianchi et supporté par l’ingénieur Yasuhisa Toyota pour l’optimisation acoustique, l’Auditorium exalte et améliore le rôle de Cremona Capitale du Violon et de la musique à niveau international.

L’élément principal de la structure est la volonté d’offrir à chacun des 460 écouteurs une expérience immersive et enveloppante. Des éléments structurels jusqu’au design des meubles et des accessoires, des solutions acoustiques aux choix logistiques, tout a été soigneusement étudié pour atteindre les standards de réalisation les plus élevés.

Cette excellence ne se nourrit pas seulement d’une habilité d’ingénierie et de la raffinée capacité de calcul, mais aussi de la profonde sensibilité et de la recherche artisanale de la perfection, en créant une continuité directe et visible avec l’habilité et la capacité d’innovation de grands maîtres luthiers de Cremona.

La géométrie des espaces accompagne des volumes souples; des lignes sinueuses se poursuivent et dessinent une grande sculpture organique qui exprime la diffusion des ondes sonores. L’architecture particulière de la salle offre une dernière suggestion : la scène est au centre, le public entoure les musiciens, le dialogue qui se crée entre les spectateurs et les joueurs produit une forte empathie et permet de vivre une expérience nouvelle, d’intensité et de qualité décidemment supérieure par rapport à l’idée classique de concert.

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017