Parc du Mincio

Descrizione

Dans le territoire du Parc du Mincio se mélangent l’histoire, l’archéologie, l’art, l’environnement. Parmi les destination qu’on ajoute aux lieux à visiter de l’aire protégée : les centres parcs Bertone et Rivalta, les Réserves Naturelles ou les Sites d’importance communautaire de Casellaro Lagusello, les vallées du Mincio, Vallazza, Chiavica del Moro et la Réserve Naturelle de l’Etat Bosco della Fortuna, qu’on peut rencontrer le long des itinéraires signalés et à proximité. Des châteaux de la zone des Collines Morainiques au parcours réalisé le long des rivages des lacs de Mantoue et qui longe le Château des Gonzaga, du site Etrusque du Forcello aux symboles de la biodiversité tels que la chêne séculaire de Sacca.


Le Parc du Mincio est une aire protégée par la Région de Lombardie depuis 1984, qui s’étend de la province de Mantoue le long du fleuve Mincio dans le territoire de 13 pays. Le fleuve, du sud du lac de Garde au fleuve Po, parcourt 73 kilomètres en traversant à nord les collines morainiques et la plaine avant de se jeter dans le Po. Il est un de premiers parcs créés en Lombardie et l’aménagement de l’aire est confié à une Institution formée par les pays d’où le fleuve passe et par la Province de Mantoue. L’institution protège et valorise un territoire qui comprend aussi trois Réserves Naturelles et quatre Sites du Réseau Européen Natura 2000. Il s’agit de véritables écrins de biodiversité qu’il vaut la peine de visiter et de connaître : Castellaro Lagusello est sur les collines morainiques à Monzambano et son petit lac infra-morainique en forme de cœur donne sur un bourg médiéval ; les zones humides des vallées du Mincio, d’importance internationale selon la Convention de Ramsar et la zone humide interne la plus grande de l’Italie, de la Vallazza et de Chiavica del Moro, sont l’habitat parfait pour les hérons, les garzettes, les bilhoreaux gris, les faucons de marécages et de nombreuse autres espèces protégées. 

Continuer

Dans le territoire du Parc du Mincio se mélangent l’histoire, l’archéologie, l’art, l’environnement. Parmi les destination qu’on ajoute aux lieux à visiter de l’aire protégée : les centres parcs Bertone et Rivalta, les Réserves Naturelles ou les Sites d’importance communautaire de Casellaro Lagusello, les vallées du Mincio, Vallazza, Chiavica del Moro et la Réserve Naturelle de l’Etat Bosco della Fortuna, qu’on peut rencontrer le long des itinéraires signalés et à proximité. Des châteaux de la zone des Collines Morainiques au parcours réalisé le long des rivages des lacs de Mantoue et qui longe le Château des Gonzaga, du site Etrusque du Forcello aux symboles de la biodiversité tels que la chêne séculaire de Sacca.


Le Parc du Mincio est une aire protégée par la Région de Lombardie depuis 1984, qui s’étend de la province de Mantoue le long du fleuve Mincio dans le territoire de 13 pays. Le fleuve, du sud du lac de Garde au fleuve Po, parcourt 73 kilomètres en traversant à nord les collines morainiques et la plaine avant de se jeter dans le Po. Il est un de premiers parcs créés en Lombardie et l’aménagement de l’aire est confié à une Institution formée par les pays d’où le fleuve passe et par la Province de Mantoue. L’institution protège et valorise un territoire qui comprend aussi trois Réserves Naturelles et quatre Sites du Réseau Européen Natura 2000. Il s’agit de véritables écrins de biodiversité qu’il vaut la peine de visiter et de connaître : Castellaro Lagusello est sur les collines morainiques à Monzambano et son petit lac infra-morainique en forme de cœur donne sur un bourg médiéval ; les zones humides des vallées du Mincio, d’importance internationale selon la Convention de Ramsar et la zone humide interne la plus grande de l’Italie, de la Vallazza et de Chiavica del Moro, sont l’habitat parfait pour les hérons, les garzettes, les bilhoreaux gris, les faucons de marécages et de nombreuse autres espèces protégées. 

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017