SAUCISSE BERGAMASQUE

Descrizione

Il sera difficile de résister à la loanghìna, vu que vous pouvez la cuisiner très facilement : si vous aimez les bouillis, rajoutez-la pour enrichir la sauce, ou bien utilisez-la dans les farces des pâtes farcies, ou des flans pour donner du caractère et du goût. Pour la cuisiner d’une façon salutaire, grillez-la, de façon que pendant la cuisson elle perde du gras : vous pouvez la couper en morceaux ou l’enrouler et la fixer avec un bâtonnet. Complétez-la avec une grande portion de polenta bergamasque et vous sentirez monter du plat un ensemble de parfums qui vous feront envie de la manger !


Un autre plat typique où la loanghìna est présente est la polenta e osèi ; vous pourrez la trouver dans beaucoup d’autres recettes, parmi lesquelles le risotto à la bergamasque et le poulet à la « casalinga », c’est-à-dire un poulet farci avec des marrons rôtis, des prunes et de la loanghìna.
Si vous préférez la gouter en vous promenant, sachez qu’elle est servie aussi tel que street-food, à l’intérieur d’un pain.
La saucisse est composée par le 70% environ de parts maigres (jambon, échine, palette et sous-épaule) et par 30% environ de parts graisses (sous-gorge, gorge, lard) hachées.
Chaque charcutier rajoute au mélange des ingrédients selon son goût, tels que du vin, du bouillon de viande, du sel, du grana padano D.O.P., des épices et des arômes.
Le mélange homogène est embossé dans un boyau : le produit fini est en forme de tube avec un diamètre petit.

Continuer

Il sera difficile de résister à la loanghìna, vu que vous pouvez la cuisiner très facilement : si vous aimez les bouillis, rajoutez-la pour enrichir la sauce, ou bien utilisez-la dans les farces des pâtes farcies, ou des flans pour donner du caractère et du goût. Pour la cuisiner d’une façon salutaire, grillez-la, de façon que pendant la cuisson elle perde du gras : vous pouvez la couper en morceaux ou l’enrouler et la fixer avec un bâtonnet. Complétez-la avec une grande portion de polenta bergamasque et vous sentirez monter du plat un ensemble de parfums qui vous feront envie de la manger !


Un autre plat typique où la loanghìna est présente est la polenta e osèi ; vous pourrez la trouver dans beaucoup d’autres recettes, parmi lesquelles le risotto à la bergamasque et le poulet à la « casalinga », c’est-à-dire un poulet farci avec des marrons rôtis, des prunes et de la loanghìna.
Si vous préférez la gouter en vous promenant, sachez qu’elle est servie aussi tel que street-food, à l’intérieur d’un pain.
La saucisse est composée par le 70% environ de parts maigres (jambon, échine, palette et sous-épaule) et par 30% environ de parts graisses (sous-gorge, gorge, lard) hachées.
Chaque charcutier rajoute au mélange des ingrédients selon son goût, tels que du vin, du bouillon de viande, du sel, du grana padano D.O.P., des épices et des arômes.
Le mélange homogène est embossé dans un boyau : le produit fini est en forme de tube avec un diamètre petit.

Où vous pouvez trouver ce produit

Assortiments

Valcalepio D.O.C. rouge, Terre del Colleoni D.O.C. rouge Incrocio Terzi

Curiosité

L’Association des Charcutiers bergamasques enseigne à préparer les recettes de base des loanghìne bergamasques. La plus ancienne, typique de la basse bergamasque, a pour ingrédients aussi le grana padano D.O.P. et le bouillon, et pour cette raison on doit la consommer en très peu de temps.
Associazione Norcini bergamaschi, via Dante Alighieri, 27. Calcinate (BG). Tél. 00393384645479

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017