Place de la Loggia

Descrizione

Place de la Loggia est conçue en pleine Renaissance, et vers la fin du XVème siècle on commence sa construction.

La place devient tout de suite le centre névralgique de la ville à la fois pour sa position, et pour la présence de la Loggia, elle aussi complétée en 1574, sous la direction de Filippino de’Grassi, qui deviendra le siège de la vie administrative de la ville au cours des années.

Tout autour de la place il y a des édifices du XVIème siècle de style vénitien de grande personnalité, tandis que, en face de la Loggia, sur le côté est, on trouve les portiques, eux aussi en style de la Renaissance, surmontés par la Petite Tour de l’Horloge, appelée ainsi à cause d’une ancienne horloge datant de 1546.


L’horloge, de grande importance artistique, a à ses quatre coins 4 petits anges en cuivre doré qui représentent les vents ; deux statues masculines en bronze appelées dans le dialecte de Brescia « I macc de le ure », qui marquent les heures du jour en battant le marteau sur la cloche située au sommet de l’horloge.

Dans le côté sud de la place nous trouvons l’édifice de Monte di Pietà Vecchio, érigé entre 1484 et 1489, qui présente dans la partie inférieure une petite loggia vénitienne divisée en deux arcades, et la façade principale décorée avec de nombreuses inscriptions d’époque romaine, qui proviennent de matériaux archéologiques recyclés pour sa construction. Dans la partie supérieure, d’ailleurs, il y a une petite loggia avec 7 petits arcs et un balcon (probablement utilisé comme chaire à prêcher).

Le côté nord-est de la place abrite le monument à la Bella Italia, érigé par le sculpteur Giovanni Battista Lombardi en 1864 en substitution de la colonne vénitienne avec le Lion de San Marco sur le sommet, détruite par les révolutionnaires déjà en 1797.

Continuer

Place de la Loggia est conçue en pleine Renaissance, et vers la fin du XVème siècle on commence sa construction.

La place devient tout de suite le centre névralgique de la ville à la fois pour sa position, et pour la présence de la Loggia, elle aussi complétée en 1574, sous la direction de Filippino de’Grassi, qui deviendra le siège de la vie administrative de la ville au cours des années.

Tout autour de la place il y a des édifices du XVIème siècle de style vénitien de grande personnalité, tandis que, en face de la Loggia, sur le côté est, on trouve les portiques, eux aussi en style de la Renaissance, surmontés par la Petite Tour de l’Horloge, appelée ainsi à cause d’une ancienne horloge datant de 1546.


L’horloge, de grande importance artistique, a à ses quatre coins 4 petits anges en cuivre doré qui représentent les vents ; deux statues masculines en bronze appelées dans le dialecte de Brescia « I macc de le ure », qui marquent les heures du jour en battant le marteau sur la cloche située au sommet de l’horloge.

Dans le côté sud de la place nous trouvons l’édifice de Monte di Pietà Vecchio, érigé entre 1484 et 1489, qui présente dans la partie inférieure une petite loggia vénitienne divisée en deux arcades, et la façade principale décorée avec de nombreuses inscriptions d’époque romaine, qui proviennent de matériaux archéologiques recyclés pour sa construction. Dans la partie supérieure, d’ailleurs, il y a une petite loggia avec 7 petits arcs et un balcon (probablement utilisé comme chaire à prêcher).

Le côté nord-est de la place abrite le monument à la Bella Italia, érigé par le sculpteur Giovanni Battista Lombardi en 1864 en substitution de la colonne vénitienne avec le Lion de San Marco sur le sommet, détruite par les révolutionnaires déjà en 1797.

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017