Montisola

Descrizione

Plus que d’autres îles, Montisola a préservé presque intacte les anciens costumes de ceux qui vivent loin du continent et de la frénésie de la ville.

De Sarnico, Lovere et des autres villages de la rivière bergamasque partent des bateaux pour atteindre l’île. Tout de suite vous accueilleront les petits bourgs des pêcheurs et les naèt, leurs anciens bateaux.

Regardez autour de vous, infiltrez-vous dans les ruelles : la beauté de cette île est qu’il n’y a pas de voitures, ainsi vous pourrez en profiter mieux, en vélo ou en bus.

Le périmètre de la côte de Montisola est long 11 kilomètres : vous pourrez le parcourir à pieds, en faisant un tour complet pour profiter du vert et de spectaculaires aperçus de la côte bergamasque et de la côte de Brescia.
Pour admirer la vue la plus spectaculaire vous devriez rejoindre le point le plus haut de l’île : à 600 mètres de hauteur, où se trouve le Sanctuaire de la Ceriola. La promenade sera un peu fatiguant, mais on vous assure que cela vaut la peine.


La façon meilleure pour apprécier Montisola est parcourir l’itinéraire le long de la cote et de visiter les bourgs principaux, avec une promenade de trois heures et demi environ.
Vous pouvez, par exemple, prendre le bateau et arriver à Peschiera Maraglio. L’endroit le plus fréquenté de Montisola a un beau petit port qui abrite les naèt, les embarcations traditionnelles des pêcheurs. S’il vous plait bien, on vous conseille de visiter le Musée de la Pêche, où vous découvrirez l’histoire, les techniques et les outils utilisés dans une activité qui encore aujourd’hui a une remarquable importance pour l’île.
Continuez à nord pour atteindre Carzano. Prêt de l’église de San Giovanni Battista, vous trouverez un beau parc avec vue sur l’île de Loreto, où vous pourrez vous détendre et prendre un bain pour profiter du lac.
Ici s’y trouve le seul camping de l’île, avec le fameux restaurant Montisola, où goûter la cuisine locale à base de poisson de lac. Absolument à goûter, la bonne huile extra-vierge DOP, le saucisson encore préparé selon les traditions anciennes, les sardines de lac séchées et conservées à l’huile.
En continuant sur le chemin, après 2 kilomètres vous atteindrez la médiévale Siviano : en étant située sur une colline, d’ici vous pourrez admirer de merveilleux aperçus de la côte bergamasque.
Maintenant vous etes à presque la moitié du parcours, et vous irez vers le sud jusqu’à Sensole, où vous devriez visiter la majestueuse Forteresse des Oldofredi, qui, dressée au sommet d’une paroi de rocher, avait la fonction de protéger l’île.
Il vous manque encore un kilomètre et demi, et vous aurez parcouru l’entier périmètre de Montisola !

Curiosité

Chaque 5 années en septembre l’on célèbre la « Fête de la Sainte Croix », mieux connue comme « Fête des fleurs de Montisola », une fête célèbre en toute l’Italie. Dans les deux centres médiévaux de Carzano et Novale on réalise des centaines de décorations avec des fleurs de papier faites à la main par les habitants de l’île.

Continuer

Plus que d’autres îles, Montisola a préservé presque intacte les anciens costumes de ceux qui vivent loin du continent et de la frénésie de la ville.

De Sarnico, Lovere et des autres villages de la rivière bergamasque partent des bateaux pour atteindre l’île. Tout de suite vous accueilleront les petits bourgs des pêcheurs et les naèt, leurs anciens bateaux.

Regardez autour de vous, infiltrez-vous dans les ruelles : la beauté de cette île est qu’il n’y a pas de voitures, ainsi vous pourrez en profiter mieux, en vélo ou en bus.

Le périmètre de la côte de Montisola est long 11 kilomètres : vous pourrez le parcourir à pieds, en faisant un tour complet pour profiter du vert et de spectaculaires aperçus de la côte bergamasque et de la côte de Brescia.
Pour admirer la vue la plus spectaculaire vous devriez rejoindre le point le plus haut de l’île : à 600 mètres de hauteur, où se trouve le Sanctuaire de la Ceriola. La promenade sera un peu fatiguant, mais on vous assure que cela vaut la peine.


La façon meilleure pour apprécier Montisola est parcourir l’itinéraire le long de la cote et de visiter les bourgs principaux, avec une promenade de trois heures et demi environ.
Vous pouvez, par exemple, prendre le bateau et arriver à Peschiera Maraglio. L’endroit le plus fréquenté de Montisola a un beau petit port qui abrite les naèt, les embarcations traditionnelles des pêcheurs. S’il vous plait bien, on vous conseille de visiter le Musée de la Pêche, où vous découvrirez l’histoire, les techniques et les outils utilisés dans une activité qui encore aujourd’hui a une remarquable importance pour l’île.
Continuez à nord pour atteindre Carzano. Prêt de l’église de San Giovanni Battista, vous trouverez un beau parc avec vue sur l’île de Loreto, où vous pourrez vous détendre et prendre un bain pour profiter du lac.
Ici s’y trouve le seul camping de l’île, avec le fameux restaurant Montisola, où goûter la cuisine locale à base de poisson de lac. Absolument à goûter, la bonne huile extra-vierge DOP, le saucisson encore préparé selon les traditions anciennes, les sardines de lac séchées et conservées à l’huile.
En continuant sur le chemin, après 2 kilomètres vous atteindrez la médiévale Siviano : en étant située sur une colline, d’ici vous pourrez admirer de merveilleux aperçus de la côte bergamasque.
Maintenant vous etes à presque la moitié du parcours, et vous irez vers le sud jusqu’à Sensole, où vous devriez visiter la majestueuse Forteresse des Oldofredi, qui, dressée au sommet d’une paroi de rocher, avait la fonction de protéger l’île.
Il vous manque encore un kilomètre et demi, et vous aurez parcouru l’entier périmètre de Montisola !

Curiosité

Chaque 5 années en septembre l’on célèbre la « Fête de la Sainte Croix », mieux connue comme « Fête des fleurs de Montisola », une fête célèbre en toute l’Italie. Dans les deux centres médiévaux de Carzano et Novale on réalise des centaines de décorations avec des fleurs de papier faites à la main par les habitants de l’île.

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017