Mantoue

Descrizione

Déclaration d’Exceptionnelle Valeur Universelle
Mantoue et Sabbioneta offrent un témoignage exceptionnel des réalisations urbaines, architecturales et artistiques de la Renaissance, liées entre elles à travers les idées et les ambitions de la famille des Gonzague. Mantoue, une ville dont les traces datent de l’époque romaine, fut rénovée au cours des siècles XVème et XVIème à travers des œuvres urbanistiques, architecturales et d’ingénierie hydraulique. La contribution d’architectes de renommée tels que Leon Battista Alberti et Giulio Romano et de peintres tels qu’Andrea Mantegna, firent de Mantoue une éminente capitale de la Renaissance. Sabbioneta représente la construction d’une ville entièrement nouvelle, selon une vision moderne et fonctionnelle de la Renaissance. Les Murailles défensives, le plan en échiquier des rues et le rôle des espaces publics et des monuments rendent Sabbioneta un de meilleurs exemples de ville idéale construite en Europe. Les deux villes sont deux étapes importantes de la planification territoriale et des interventions urbanistiques faites par les Gonzague dans leurs domaines.


Mantoue : l’évolution de la ville
Après les Etrusques, les Galois, les Romains, les Goths, au XIIème siècle Mantoue devint domaine des Canossa et, ensuite, une Commune libre. Les Bonacolsi devinrent Seigneurs de Mantoue en 1273, bientôt détrônés en 1328 par les Gonzague, une des familles les plus célèbres et de longévité remarquable de la Renaissance Italienne.
Le développement de la ville est marqué à la fois par l’enrichissement architectural et monumental et par la série de trois murailles (romaines, médiévales et de la renaissance). Leur goût raffiné apporta à Mantoue de grands artistes, architectes, urbanistes et peintres tels qu’Andrea Mantegna, Leon Battista Alberti et Giulio Romano, qui transformèrent la ville en modifiant son système de rues et intervenant sur les bâtiments préexistants. Ludovico II transféra sa résidence dans le Château de San Giorgio, où Mantegna fit les fresques de la célèbre Chambre des Epoux, son chef-d’œuvre plus important. Tout autour se dressèrent des bâtiments qui, au cours du XVIème siècle, firent naître le majestueux complexe du Palais Ducal, un véritable « Palais en forme de ville », un des plus grands de l’Europe. Après la rénovation de la Basilique de Sant’Andrea, en 1472, commença la Renovatio Urbis, qui fit agrandir la ville dehors des troisièmes murailles. A l’autre extrémité du parcours du Prince se dressèrent le Temple de San Sebastiano, le Palais San Sebastiano et Palais Te, une villa suburbaine dédiée à la détente et à l’accueil des hôtes. 

Continuer

Déclaration d’Exceptionnelle Valeur Universelle
Mantoue et Sabbioneta offrent un témoignage exceptionnel des réalisations urbaines, architecturales et artistiques de la Renaissance, liées entre elles à travers les idées et les ambitions de la famille des Gonzague. Mantoue, une ville dont les traces datent de l’époque romaine, fut rénovée au cours des siècles XVème et XVIème à travers des œuvres urbanistiques, architecturales et d’ingénierie hydraulique. La contribution d’architectes de renommée tels que Leon Battista Alberti et Giulio Romano et de peintres tels qu’Andrea Mantegna, firent de Mantoue une éminente capitale de la Renaissance. Sabbioneta représente la construction d’une ville entièrement nouvelle, selon une vision moderne et fonctionnelle de la Renaissance. Les Murailles défensives, le plan en échiquier des rues et le rôle des espaces publics et des monuments rendent Sabbioneta un de meilleurs exemples de ville idéale construite en Europe. Les deux villes sont deux étapes importantes de la planification territoriale et des interventions urbanistiques faites par les Gonzague dans leurs domaines.


Mantoue : l’évolution de la ville
Après les Etrusques, les Galois, les Romains, les Goths, au XIIème siècle Mantoue devint domaine des Canossa et, ensuite, une Commune libre. Les Bonacolsi devinrent Seigneurs de Mantoue en 1273, bientôt détrônés en 1328 par les Gonzague, une des familles les plus célèbres et de longévité remarquable de la Renaissance Italienne.
Le développement de la ville est marqué à la fois par l’enrichissement architectural et monumental et par la série de trois murailles (romaines, médiévales et de la renaissance). Leur goût raffiné apporta à Mantoue de grands artistes, architectes, urbanistes et peintres tels qu’Andrea Mantegna, Leon Battista Alberti et Giulio Romano, qui transformèrent la ville en modifiant son système de rues et intervenant sur les bâtiments préexistants. Ludovico II transféra sa résidence dans le Château de San Giorgio, où Mantegna fit les fresques de la célèbre Chambre des Epoux, son chef-d’œuvre plus important. Tout autour se dressèrent des bâtiments qui, au cours du XVIème siècle, firent naître le majestueux complexe du Palais Ducal, un véritable « Palais en forme de ville », un des plus grands de l’Europe. Après la rénovation de la Basilique de Sant’Andrea, en 1472, commença la Renovatio Urbis, qui fit agrandir la ville dehors des troisièmes murailles. A l’autre extrémité du parcours du Prince se dressèrent le Temple de San Sebastiano, le Palais San Sebastiano et Palais Te, une villa suburbaine dédiée à la détente et à l’accueil des hôtes. 

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017