Basilica di Sant'Andrea

Descrizione

Conçue par Leon Battista Alberti pour Louis II de Gonzague, lequel en voulait faire le symbole du prestige de la noble famille, la basilique vit sa construction débuter en 1472 sous la direction de l'architecte Luca Fancelli mais elle fut achevée seulement dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle.
Chef-d’œuvre absolu d'une architecture de style Renaissance, sa construction entraîna la modification du complexe bénédictin préexistent dont il nous reste le clocher de style Gothique international (1413) et une partie du cloître. La riche décoration picturale témoigne encore de la présence des œuvres d'Andrea Mantegna, du Corrège, de Giulio Romano et de son école (Bernardo Campi, Rinaldo Mantovano connu en France comme Le Mantouan et d'Ippolito Andreasi dit l'Andreasino). Le plan de la basilique est en forme de croix latine, à nef unique avec des profondes chapelles latérales, une structure qui renvoie clairement à la Basilique de Maxence de Rome. La première chapelle à gauche, complétée avec des éléments décoratifs dans la deuxième décennie du XVIe siècle héberge la dépouille d'Andrea Mantegna, mort à Mantoue en 1506.
En correspondance de la coupole, conçue par Filippo Juvarra en 1765, le prie-dieu en marbre du XIXe siècle renvoie à la crypte réalisée par Antonio Maria Viani où sont conservés les vases sacrés censés être remplis par la terre du Calvaire mouillée par le sang du Christ et recueillie par Saint Longin auquel est dédiée la dernière chapelle de droite. Le Vendredi saint ces reliques sont sorties de la crypte et accompagnent la procession du soir par les rues du centre ville dans un rite suggestif.


Continuer

Conçue par Leon Battista Alberti pour Louis II de Gonzague, lequel en voulait faire le symbole du prestige de la noble famille, la basilique vit sa construction débuter en 1472 sous la direction de l'architecte Luca Fancelli mais elle fut achevée seulement dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle.
Chef-d’œuvre absolu d'une architecture de style Renaissance, sa construction entraîna la modification du complexe bénédictin préexistent dont il nous reste le clocher de style Gothique international (1413) et une partie du cloître. La riche décoration picturale témoigne encore de la présence des œuvres d'Andrea Mantegna, du Corrège, de Giulio Romano et de son école (Bernardo Campi, Rinaldo Mantovano connu en France comme Le Mantouan et d'Ippolito Andreasi dit l'Andreasino). Le plan de la basilique est en forme de croix latine, à nef unique avec des profondes chapelles latérales, une structure qui renvoie clairement à la Basilique de Maxence de Rome. La première chapelle à gauche, complétée avec des éléments décoratifs dans la deuxième décennie du XVIe siècle héberge la dépouille d'Andrea Mantegna, mort à Mantoue en 1506.
En correspondance de la coupole, conçue par Filippo Juvarra en 1765, le prie-dieu en marbre du XIXe siècle renvoie à la crypte réalisée par Antonio Maria Viani où sont conservés les vases sacrés censés être remplis par la terre du Calvaire mouillée par le sang du Christ et recueillie par Saint Longin auquel est dédiée la dernière chapelle de droite. Le Vendredi saint ces reliques sont sorties de la crypte et accompagnent la procession du soir par les rues du centre ville dans un rite suggestif.


East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017