Le petit déjeuner idéal
Le petit déjeuner : les conseils du nutritionniste  

« Un petit déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un souper de pauvre », ou encore « le petit déjeuner à consommer personnellement, le déjeuner à partager avec un ami, le dîner à offrir à l'ennemi ».

Il y a un fond de vérité, car de plus en plus les études démontrent que la qualité d'un régime a la même importance que la distribution de la nourriture au cours de la journée.

Tout le monde reconnaît que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, néanmoins, de plus en plus d'adultes et d'enfants ont tendance à négliger le premier repas de la journée. Le croisement des données relative au manque du petit déjeuner dans notre régime alimentaire et celles concernant l'obésité ont poussé les chercheurs à étudier un lien entre les deux phénomènes.

D'un point de vue purement nutritionnel le petit déjeuner est défini comme le premier repas de la journée. Consommé avant le début des activités quotidiennes, dans les deux heures suivant le réveil et avant 10 h, il devrait apporter 20-35% des calories dont on a besoin dans une journée. Généralement la mauvaise habitude de ne pas prendre de petit déjeuner est plus fréquent chez les jeunes, les fumeurs, ceux qui dînent tard, les inactifs, le grand consommateur d'alcool et les personnes qui absorbent plus de calories qu'il n'en faut.

Les études épidémiologiques interventionnelles qui ont enquêté sur l'influence bénéfique qu'une consommation du petit déjeuner peut avoir au niveau de la prévention et de l'amélioration du bien-être permettent d'affirmer que :

  • La consommation quotidienne du petit déjeuner a un effet positif sur le contrôle du niveau de sucre et d'insuline présents dans le sang (une altération de ces paramètres peut causer des dysfonctionnements métaboliques et représenter un facteur à risque entraînant de possibles maladies cardiovasculaires et des tumeurs).

  • Un programme nutritionnel qui prévoie un petit déjeuner quotidien peut aider à améliorer l'équilibre alimentaire de la journée.

Consommer un petit déjeuner sain et équilibré est important et nous permet de commencer la journée en faisant attention à nos choix alimentaires. En revanche, le premier repas de la journée ne doit pas être composé par un ensemble de sucreries, car il n'est pas fait pour récupérer le jeûne dû au sommeil. Le petit déjeuner idéal ne doit pas comporter trop de sucres simples mais privilégier des choix sensés : il faut essayer de bien commencer chaque journée en choisissant notre repas en connaissance de cause, conjuguant goût et forme.

Le bon plan est celui de limiter la consommation de céréales raffinées optant plutôt pour les aliments complets, choisir des graisses insaturées comme l'huile d'olive vierge extra, préférer des sources de protéines bon pour le fonctionnement du corps notamment celles des fruits secs et les graines, sans oublier de colorer notre assiette avec des fruits et des légumes saisonniers et locaux.

Un dernier conseil qui met en avant le concept de variété : pourquoi préparer toujours le même petit déjeuner ? Il est mieux de le diversifier avec des aliments sucrés (sans exagérer) et salés. C'est ça un petit déjeuner de roi !

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017