La nourriture, une ressource : la politique « aucun gaspillage »

Le cadre règlementaire européen et national promeut les mesures prises afin d’éviter que la nourriture devienne un déchet, à travers son réutilisation.

La nourriture est souvent gaspillée, à partir des familles, avec des achats non programmés qui excèdent en quantité l’effective possibilité de consommation avant les dates limites des produits. Et encore, cantines scolaires et d’entreprise, hôpitaux, marchés de fruits et de légumes, restaurants et services de restauration, mais aussi producteurs et distributeurs d’aliments et supermarchés.

En plus que prévenir que la nourriture soit gaspillée, il est important de penser surtout à sa récupération, à travers le raccourcissement de la chaîne de distribution de façon que les aliments non détériorés et pas encore près de leur date de péremption puissent être distribués à des cantines avec but de bienfaisance. L’organisation de circuits de récolte près des centres de restauration publiques et privés aiderait à la redistribution capillaire de ces aliments à familles indigentes, maisons de retraite, centres médico-sociaux.

De petits et grands exemples de cette politique sont en train de se diffuser sur les territoires des provinces de la Lombardie orientale, avec des expériences et des projets pilotes.

Les cas concrets :

  • marchés de filière courte
  • groupes d’achat équitable
  • cantines servant des produits locaux biologiques
  • réduction des gaspillages et réutilisation des produits excédants de la grande distribution et des cantines
  • fermes pédagogiques
  • structures d’agritourisme
  • réseaux de producteurs biologiques
  • restaurateurs
  • magasins spécialisés
  • lire les étiquettes
  • cours de formation et de mise à jour
  • recherches scientifiques
  • organisations de récupération des aliments
  • etc.

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017