Recherche et éducation à la durabilité

La nourriture est de plus en plus l’objet d’études parce que sa qualité peut être évaluée à travers des disciplines qui s’occupent transversalement des aspects multidimensionnels de toute la filière agro-alimentaire : la qualité nutritionnelle, mais également la salubrité, la sécurité et la technologie appliquée, la traçabilité et la durabilité de tous les passages de la filière.

La recherche permet d’affronter les nouveaux défis de l’avenir de notre Planète, en mettant en place les ressources de la connaissance qui peuvent être les moteurs d’un développement et d’un changement dans les domaines environnemental, social et économique.

La qualité globale du secteur agro-alimentaire est un facteur décisif où l’innovation a un rôle central. Des enquêtes pour identifier les aliments avec des molécules contrastant le vieillissement cellulaire, des expériences pour l’économie d’énergie et la réutilisation, la valorisation d’anciennes techniques agronomiques réévalués sur base scientifique, la recherche appliquée pour la réduction de l’empreinte écologique (un indicateur complexe qui comptabilise la consommation humaine des ressources naturelles par rapport à l’habilité de la Terre de les récréer)… En tous ces domaines, l’approche intégrée à la production de nourriture saine et durable changera la perception de la nourriture et de sa centralité par rapport aux perspectives de développement.

Les universités et les centres de recherche sont au premier rang en ce défi, qui passe par une croissante sensibilisation des citoyens à l’usage conscient des ressources de la planète qui permettent la production alimentaire. Un soin particulier dans les choix alimentaires individuels et des institutions de la restauration collective pour les écoles, les hôpitaux, les structures médico-sociales, la diffusion des occasions de connaissance pour tous les citoyens sur la valeur de la nourriture, la récupération du sens de convivialité, d’ouverture aux autres cultures, de transmission des traditions à travers la nourriture, sont de plus en plus présents dans les activité pédagogiques proposées par le système scolaire et universitaire.

Le système scolaire, en particulier, est très actif sur les thèmes de l’alimentation saine et équilibrée, avec des activités d’animation dans les écoles de plusieurs niveaux, avec des initiatives de mise à jour pour les enseignants, avec la diffusion de matériel de sensibilisation pour les familles : se nourrir et être avec les autres, ranimer les traditions et connaître de nouveaux usages en cuisine et à table, deviennent pour l’école des domaines multidisciplinaires d’apprentissage, non pas de la simple nécessité de se nourrir mais également des gestes, des pratiques, des comportements qui transmettent une identité, des valeurs et des sens. Il est d’ailleurs important de faire comprendre également les raisons scientifiques qui nous suggèrent, sur la base des résultats de la recherche biomédicale, quels aliments peuvent aider les enfants de nos jours à grandir d’une façon équilibrée et les adultes de demain à améliorer la qualité des années de vie conquises.

East Lombardy est région européenne de la gastronomie 2017